Pourquoi inscrire la protection de l’environnement dans notre constitution?

Pourquoi inscrire la protection de l’environnement dans notre constitution?

Pourquoi inscrire la protection de l'environnement dans notre constitution ?

Et si la France devenait “une République indivisible, laïque, démocratique, sociale, solidaire et ÉCOLOGIQUE” ? La planète et l’ensemble du vivant doivent être préservés, cela vous semble évident ? Alors il ne tient qu’à VOUS d’exiger de nos responsables politiques une action concrète et rapide qui respecte l’environnement !  

C’est pour ça qu’aujourd’hui moi, Anthony VERLAINE alias French Adventurer, je vous invite tous à signer l’Appel pour une Constitution Écologique afin d’écrire ensemble la première Constitution respectueuse de l’environnement de notre histoire. Je travaille avec l’association Climates dans ce sens depuis plusieurs mois, et pour une fois, nous avons enfin la possibilité de faire réellement changer les choses. Pourquoi ?

L’article 1er de la Constitution définit les principes fondamentaux de la République, comme l’égalité ou la laïcité. En y inscrivant ainsi la préservation de l’environnement, de la biodiversité et la lutte contre le réchauffement climatique, le gouvernement instaurerait ces notions comme un principe fondamental qui supplanterait tous les autres, y compris l’économie. Il s’agit donc d’un symbole fort.

Mais au-delà du symbole, cet article modifié offrirait également une base juridique essentielle pour la rédaction et le vote de nouvelles lois, et tendrait ainsi à prévenir tous les retours en arrière, car les législateurs, sous peine de censure, ne peuvent absolument pas proposer de lois explicitement contraires à l’article 1er. Notre avenir est donc entre nos mains, et aujourd’hui, nous avons l’opportunité de vraiment changer les choses. Vous aussi, exigez un avenir plus responsable pour vous et vos enfants en signant l’appel ici : 

https://www.notreconstitutionecologique.org/

Océans, air, sols, biodiversité, écosystèmes, climat, cycle de l’eau, les activités humaines affectent l’ensemble des ressources planétaires partout où je vais. Disons-le clairement, depuis la dizaine d’année que je parcours le monde, les dégradations faites à l’environnement empirent à une vitesse hallucinante et catastrophique, et il m’arrive souvent de ne pas reconnaitre des endroits merveilleux où j’étais seulement quelques années auparavant ! En moins de 10 ans j’ai pu voir de mes propres yeux la quasi disparition des grands requins blancs, la désertification de l’Afrique, la plastification des océans ou bien encore le massacre des abeilles et des insectes partout autour du monde. Que je sois au Pôle Nord, dans la jungle amazonienne ou perdu dans le désert, je retrouve toujours les mêmes déchets et les mêmes dégradations à chaque fois ! Croyez-moi, il y a vraiment urgence !  Parler de climat est essentiel, mais pas suffisant. L’inscrire dans la Constitution en l’état est absolument essentiel pour pouvoir avoir ensuite les moyens d’agir dès que le constitution est bafouée !

 

 

Mais la bonne nouvelle c’est que tu as , que nous avons, encore la possibilité de faire changer les choses ! L’Appel a déjà recueilli plus de 70 000 signatures à l’heure où je publie cet article. L’objectif dans les prochaines semaines, est d’atteindre les 100 000 signatures citoyennes et de pouvoir ainsi interpeller les parlementaires avant la reprise des débats à l’Assemblée nationale, sur la réforme constitutionnelle cruciale qui aura lieu le 14 janvier 2019, c’est à dire dans moins d’un mois !

 

Je t’explique !  Cette campagne a pour but d’exiger des parlementaires qu’ils agissent face à l’urgence écologique, afin d’obtenir un engagement national ambitieux sur les problématiques de dégradations environnementales et de changements climatiques. De nombreux pays où j’ai vécu comme la Namibie ou le Costa Rica ont déjà fait le pas depuis de très nombreuses années !

 

 

Pourquoi ? Aujourd’hui, les scientifiques sont unanimes. Il ne nous reste plus que quelques années pour radicalement changer nos moyens de productions, nos modes de vies, nos sources d’énergie si nous voulons avoir une chance de limiter la catastrophe environnementale. Pas l’empêcher non. La limiter. Les parlementaires ont aujourd’hui le pouvoir d’intégrer ces changements ambitieux à la réforme constitutionnelle en cours.

 

Vous et moi, nous sommes vraiment la dernière génération à pouvoir agir les aventuriers ! Cette réforme constitutionnelle est une formidable opportunité de repenser ce qui est véritablement important pour nous en tant que société et en tant qu’être humain. Cette réforme se doit d’être ambitieuse, à la fois pour la France, mais également pour montrer l’exemple en matière de transition écologique.

Comment ? Cet Appel invite donc à repenser le ciment de notre pacte sociétal fondamental que représente notre Constitution. Et ce, par 3 moyens :

  • Une réécriture de l’Article 1 de la Constitution
  • Inscrire les limites planétaires dans la Constitution à l’article 1er
  • Ainsi que le principe de non-régression en matière de préservation de l’environnement

 

C’est très simple, mais juridiquement essentiel ! Alors je compte sur vous les amis pour partager cet article à tous vos amis en les incitants à signer l’appel, cela ne prendra que 30 secondes maximum, promis ! 

https://www.notreconstitutionecologique.org/

 

Merci encore et à très vite les aventuriers !

Qui suis-je ?

Moi c'est Anthony VERLAINE. Il y a plusieurs années j'ai quitté le monde de la diplomatie et de la politique internationale pour réaliser mes rêves d'aventures autour du monde! Devenu depuis aventurier professionnel, j'ai parcouru le monde à travers plus de 97 pays pour vous donner envie de voyager et surtout sensibiliser un maximum de personnes sur la nécessité de protéger notre planète. Je suis là pour vous motiver et vous aider, donc n'hésitez surtout pas à me contacter !